Restaurant Drouant Cuisine française à la façon du chef

Ce restaurant historique parisien fondé en 1880, est le siège des célèbres prix littéraires Goncourt & Renaudot depuis 1914. Antoine Westermann en devient le propriétaire & chef en 2006.

Il y exprime la cuisine bourgeoise française à sa façon. Drouant met la tradition des hors d'œuvres à l'honneur & la cuisine des produits dans leur pleine saison. Le meilleur du produit sans chichi!

  • Charles Drouant originaire d'Alsace ouvre son « bar tabac » place Gaillon, un concept très moderne pour l'époque.
  • Très vite, il propose à ses clients de beaux plateaux d'huîtres dont la réputation fera le tour de Paris. C'est son frère, ostréiculteur en Bretagne qui lui organise les livraisons une fois par semaine.
  • A cette époque, le quartier est en plein développement ce qui incite Charles Drouant à transformer son établissement en bistrot. Il est rapidement très fréquenté par les artistes ( les Daudets, Renoir, Rodin, Pissaro…) et devient une adresse incontournable de la vie parisienne.
  • Au début de la première guerre mondiale, Charles Drouant prépare déjà sa succession. Il envoie Jean un de ses quatre fils en apprentissage dans les meilleurs établissements d'Angleterre, d'Allemagne et d'Amérique.
  • Le 31 octobre 1914, la 72ème réunion de l'Académie Goncourt a lieu chez Drouant.
  • Avec l'Opéra Garnier, les théàtres, les cafés tabac, le quartier est l'endroit des articles de l'époque comme l'est devenu par la suite Saint-Germain des Prés.
  • Jean Drouant est très actif dans la profession de la restauration, il est Président du Syndicat des Restaurateurs (10 ans) et fonde la première Ecole Hôtelière de Paris qui porte son nom encore aujourd'hui.
  • Jean Drouant fait fusionner Drouant dans le Groupe Barayat (le mari de sa soeur) qui compte le Fouquet's, le Pré Catelan, le Casino d'Ermenonville, le Café de Paris, le Pavillion Royal et la restauration du champ de course d'Auteuil.
  • Le neveu de Jean Drouant, deuxième du nom va gerer l'établissement.
  • Jean Drouant (2ème du nom) vend Drouant à Robert Pascal. Robert Pascal est entré dans la maison en tant que commis et y travaille plus de 40 ans.
  • Le groupe Cible (M.Bansard) rachète puis rénove le restaurant. II cède le fonds de commerce au groupe Elitair dirigé par Claude Douillard fin 1987.
  • Le groupe Elior, spécialisé dans la restauration collective, choisi de tenter une aventure dans la gastronomie avec Drouant. Avec aux commandes le chef Louis Grondard, ils gagnent une puis deux étoiles Michelin. Un changement de cap de ce grand groupe fait qu’il se sépare de certaines de leurs adresses gastronomiques – dont le Drouant. Louis Grondard restera dans le groupe pour continuer à transmettre son art en cuisine aux équipes d’Elior.
  • Janvier 2006, Antoine Westermann chef 3 étoiles Michelin à Strasbourg Le Buerehiesel, devient chef & propriétaire de Drouant.
  • Comme Jean Drouant, Antoine Westermann prend part au développment de sa profession.
  • 1998-2001 Antoine Westermann est président de la chambre syndicale de la Haute Cuisine Française.
  • Depuis 1996, il siège au CREA ( Centre de Recherches et d'Etudes sur l'Alimentation).
  • Comme la famille Drouant, Antoine Westermann est alsacien.
  • Antoine Westermann est en famille par alliance avec la famille Drouant
  • 1900 premier prix goncourt chez Drouant
  • 1926 dejeuner des Goncourts chez Drouant
  • 1942, les journalistes devant le restaurant Drouant
  • Colette, deuxième femme élue membre de l'Académie Goncourt
  • Robert Merle prix Goncourt de 1949
  • Julien Gracq, refuse le prix Goncourt en 1951
  • 1952, Beatrice Beck est la lauréate
  • J-J Gauthier pour Histoire d'un fait divers en 1942
  • 1956 journaliste drouant